Sélectionner des actions à la pièce :
3 méthodes de sélection (mise en bouche)

Un résumé de la méthode FinancePerso.ca
L'impact des frais de gestion et diversification
Qu'est-ce qu'une bonne compagnie ?
Le critère 1 - Le prix
Le critère 2 - La capitalisation
Le critère 3 - Le P-E ratio (bientôt)
Le critère 4 - ...
Le critère 5 - ...
Configurer le "stock screener"
Quand vendre ?

Stratégies pour la préparer l'arrêt / la retraite

Créer un portefeuille vert (éliminer le pétrole et les armes de mon portefeuille)

Hors-Série (trucs divers et sans préalable requis)
- Comment obtenir les bonus de cartes de crédit rapidement ?
- Stratégie avancée pour se préparer au prochain crash boursier.

Envoyer-moi votre vote concernant votre préférence sur ma prochaine publication par courriel : steeve@financeperso.ca
Mon objectif : Ajout d'un vidéo par mois minimum sur le site.

Question 1 : “Tu parles beaucoup de produits canadiens, mais… pourquoi j’achèterais ça?”

D’abord, prenons un portefeuille typique: 60% en actions et 40% en obligations où le 60% est divisé à part égale : 20% d’actions canadiennes, 20% d’actions américaines et 20% d’actions du reste du monde.

Pourquoi mettre autant d’argent (20%) en actions canadiennes alors que mondialement les actions canadiennes ne représentent que 3.7% de toutes les actions mondiales (en capitalisation totale) ?

Car les avantages d’acheter des ETF canadiens (ex: ZCN.TO) en plus grande proportion que le pourcentage de capitalisation mondiale implique :

  • Un 15% d’impôt étrangers est économisé sur les dividendes. (Les explications viendront plus tard dans le module sur l’optimisation de ton portefeuille pour l’impôt.)
  • Réduit à zéro le risque sur le taux de change!
  • À long terme, le gouvernement canadien tend à vouloir encourager les canadiens à acheter des produits canadiens.

Fin du module !