Saviez vous que… le couple canadien moyen donnera en moyenne 300 000$ de frais aux banques dans leur vie? Venez donc apprendre à corriger ça en 2 heures de formation tout en devenant libre financièrement au cours des 12 à 15 prochaines années…. environ.

FinancePerso.ca est fait pour les gens qui manquent de temps et qui désirent arrêter de donner leur argent aux banques.

FinancePerso.ca vous donne le plan à suivre pour devenir libre financièrement le plus tôt possible. Écoutez l’introtruction vidéo ci-desssous pour connaître le contenu du cours. Sinon, lisez le descriptif plus bas.


Note pour l’inscription : Vous pourrez annuler votre abonnement à tout moment après l’inscription. Vous serez facturé que pour les mois où vous êtes membre. (Comme Netflix !)

Présentation du site

D’abord, avant de débuter, je vous invite à lire ma courte biographie ici : https://financeperso.ca/qui-suis-je/

Voici la présentation générale des points d’enseignement du cours disponible pour les abonnés.

Dans le premier module, Les fondations, vous serez amener à choisir une des 4 stratégies que je vous propose : de la plus simple à la plus “compliquée”. Et quand je dis compliqué, je parle de 5 minutes par mois pour la mettre en oeuvre. C’est tout! Ce cours vise une approche basée sur la paresse car avec nos vies de fou, on n’a pas toujours le temps de s’occuper de nos finances.

Dès le début, vous aurez l’occasion de comprendre la ‘game’. C’est-à-dire pourquoi le couple moyen canadien donne en moyenne aux banques l’équivalent de 300 000 $ au cours de sa vie active. Vous serez pris par la main pendant une heure et demi pendant le premier module appelé : Les fondations.
– REER ou CELI : je priorise lequel ?
– Les étapes : C’est quoi le plan ? Je fais quoi ? Dans quel ordre ? Entres autres, le fameux fond d’urgence.
– J’achète quoi ? Quels produits ?
– Balancement du portefeuille. (Vidéo critique !)
– Les 4 stratégies. De la plus simple à la plus “compliquée”
– Démonstration : Comment acheter sur une plateforme de courtage en ligne?
– Zone questions et réponses basées sur les questions reçues des abonnées.

Ensuite, vous pourrez spécialiser vos connaissances. Encore une fois, je m’assure de conserver une consision dans la durée des vidéos tout en étant chirurgical !

Au module 2, vous apprendrez à estimer votre date de liberté ! (Appelez-là comme vous voulez : date de retraite, date d’autonomie, date pour mettre en oeuvre des projets personnels, date pour partir voyager à plein, etc.) Anecdote : Un de mes abonnées m’a avoué avoir sauvé 10 ans de travail avec ces connaissances-là ! Il prendra sa retraire environ à 45 ans plutôt qu’à 55 ans.

Au module 3, vous apprendrez : “Comment ne plus payer d’impôt (ou presque)”. Oui, oui, je suis sérieux, c’est possible. Un démonstration magistrale qui ne vous fera pas dormir pendant une nuit ou deux tellement vous serez exité.

Pour terminer, au cours des prochains mois, les modules suivants seront ajoutés.

  • Optimiser son portefeuille pour l’impôt.
  • Le coup de masse dans la face sur les dépenses.
  • Créer un portefeuille vert
  • À l’aide, j’ai des enfants!
  • Stratégies pour préparer la retraite (Après le jour J de la liberté.)
  • Rendre une portion de son portefeuille avec des actions choisies à la pièce.
  • Stratégie avancée pour se préparer au prochain ‘crash’ boursier.

Voilà.

Notes sur l’investissement immobilier.
Depuis des années, des débâts existent pour déterminer un gagnant entre les 2 approches, c’est-à-dire laquelle procure le meilleur rendement : l’immobilier ou investir à la bourse. Honnêtement, je pense que ça dépend de votre préférence. Personnellement, je préviligie l’approche de la paresse et c’est celle que j’enseigne. Pour moi, l’investissement immobilier demande trop d’effort : gestion des travaux, gestion des locataires, visites chez le notaire, gestion de l’entretien ménager, etc… En investissement boursier, principalement en utilisant une approche passive, le temps nécessaire pour s’occuper de ses ‘affaires’ prend 5 minutes par mois et environ 60 minutes une fois par année.

Notes sur le Day-Trading
Je n’enseigne pas non plus le day-trading. Pourquoi ? Car 90% des gens qui ont essayé ont perdu de l’argent ! Et si tu ne sais pas c’est quoi le ‘day-trading’, tant mieux !